Stade Montois Rugby – Julien Tastet

“Mieux que l’an passé”

Le Stade Montois est dans le haut du tableau depuis plusieurs journées maintenant et flirte régulièrement avec les places de qualifs ou les intègre… Mais ce championnat PROD2 est si serré que la vérité d’aujourd’hui n’est pas celle de demain… En recevant deux fois consécutivement, les Montois ont donc l’occasion d’engranger des points pour consolider sa place en vue des phases finales du championnat… Capitaine Julien Tastet fait le point cette belle position en embuscade de son équipe….

“Attention, nous allons jouer deux équipes difficiles à battre et ces deux matchs pourront aussi décider de la tournure de cette fin de saison. Vannes d’abord qui joue le maintien qui tentera de grappiller quelques points ici. Béziers ensuite, laquelle, depuis les différents remaniements qu’elle a connus est sans doute l’équipe la plus en forme du moment. Donc, à nous de prendre ces deux matchs avec le sérieux et l’engagement nécessaires pour accrocher deux victoires supplémentaires à notre saison.” Le capitaine montois pèse ses mots car il sait par expérience que le moindre relâchement à ce stade de la saison pourrait être fatal. “Nous avons regretté cette défaite à Oyonnax où nous les avons privé de ballon sans pouvoir concrétiser en première période. Où nous avons aussi pris un essai sur un maul porté sur 50 mètres… ça fait mal à la tête des marées comme celles là… Bref, avec un peu plus de justesse dans nos choix tactiques, nous aurions pu éviter pareils écueils et c’est bien sur, à ces ballons rendus trop vite à l’adversaire que nous devons faire attention !”

“On est mieux que l’an passé à la même époque”
C’est Julien qui le dit, on ne peut donc que le croire. « La saison dernière nous n’avions pas été réguliers et positionnés dans le haut du tableau quasiment toute la saison. Nous avions cravaché pour remonter au classement, dans notre deuxième partie de championnat et nous l’avions payé cash pour les phases finales. Cette fois, on est plus dans le tempo je dirais. Avec un calendrier assez favorable pour ces 8 dernières rencontres et sûrement des oppositions à l’extérieur contre des équipes qui n’auront plus rien à jouer, nous sommes dans une meilleure situation que la saison dernière. Encore faut il rester prudent sur toutes ces analyses ou ces projections afin de ne compter d’abord que sur nous mêmes pour aller au bout du projet.” Toujours soucieux de placer la raison avant l’enthousiasme, le capitaine des jaune et noir savoure ces instants de belle montée d’adrénaline…
« C’est la belle époque du printemps en effet. On a tous envie de jouer quelque chose à cette belle saison. Le climat est meilleure, l’ambiance plus chaude aussi, et ces contextes de fin de championnat représentent toujours les moments clefs d’une saison pour toutes les équipes. C’est un peu à ce moment là que l’on écrit l’histoire….enfin son histoire avec son club….” explique le Montois.

Alors cap sur le Top 14 ?
Voilà une question que l’on peut penser mais pas forcément poser au capitaine du Stade. Avec le discernement qui est le sien et sûrement aussi l’habitude des interviews, il sait que cette question peut être un piège. Alors il rétorque d’emblée “Non, on prend les matchs comme ils viennent. Cela fait longtemps en PROD2 que le 5ème ou le 6ème au classement n’a pas été si proche du premier. Tout est possible donc. Mais nous avons la chance de ne pas être trop suivis par les médias majeurs (télé, radio) du coup on ne ressent pas trop de pression extérieure… On joue, on fait notre saison, on fait notre métier sans autre état d’âme que de remporter les rencontres qui se présentent. Et si on accède au Top 14, ce sera la conséquence d’un travail bien fait et pas d’un rêve.” Décidément ce « cap » a de la ressource !

Crédit photo : DR
Journal Sportsland Landes n°201 du 6 mars. 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *