Football Stade Montois – L’analyse de Pierre Aristouy

La Remontada à la Montoise !

Pierre Aristouy

Le lendemain de la 21ème journée, victoire contre Monaco, Pierre Arristouy a réuni ses joueurs. Le maintien étant assuré, il fallait pour le coach fixer un autre objectif. Il fallait motiver les troupes et fédérer autour d’une même mission. « Je leur ai dit. On va tout faire pour remonter le premier du championnat. » En pleine remontada, les jaune et noir ont enregistré 7 victoires sur 8 matchs disputés…!!!

Les résultats s’enchaînent avec brio, constance et générosité pour les footballeurs montois. Pierre Arristouy, avec le discernement qui est le sien n’est pas étonné de cela car les joueurs ont ensemble élevé leur niveau d’exigence individuelles et collectives. “Quand on travaille depuis trois ans avec le même groupe des codes se créent, des liens aussi et la capacité du groupe à agir et réagir sur le terrain s’en trouve renforcée. Nous sommes dans la continuité d’un travail démarré il y a trois ans, d’un parcours en Coupe de France l’an passé (16ème de finale) qui a donné confiance à ce groupe et aujourd’hui nous appliquons ces progrès constants.” On sent dans les mots du coach une satisfaction évidente teintée d’une belle fierté. Il dit encore: “sur les 7 derniers buts il y 6 marqueurs différents et ça! ça me plaît beaucoup.” C’est vrai que les Montois scorent et ne prennent pas beaucoup de buts. “Notre intelligence situationnelle est bonne et nous savons nous adapter sur les phases essentielles qui sont : Avoir le ballon, ne pas l’avoir, perdre le ballon et le récupérer. Quand les gars savent s’organiser ensemble sur ces 4 points d’ancrage du jeu et face à n’importe lequel des adversaires, on peut dire que ça sent bon !” affirme Pierre.

Dans l’âge de la maturité
Avec une équipe dont la moyenne d’âge se situe entre 28 et 29 ans, les Montois possèdent donc de l’expérience. “Oui tout à fait et je dirai que c’est dans ces âges là que le footballeur arrive à maturité. Il sait, il comprend le jeu et possède donc une autonomie certaine qui m’évite de me lever sur le bord de touche et de crier (rire) ! Ils savent corriger le tir “si vous voyez ce que je veux dire !” Il a raison forcément l’ex-pro et on se dit qu’avec son niveau d’exigence, sa vision et sa connaissance du foot de très haut niveau, il est pour beaucoup dans cette bonne santé. Lui ne le dira pas, préférant rendre hommage à ses joueurs et au travail fourni. “Tous sans exception ont adhéré au projet de jeu à la montoise et plus que cela l’ont intégré dans leur ADN de footballeur. Ce serait prétentieux de dire que nous imposons partout notre style de jeu mais j’affirme que notre capacité individuelle et collective de réponses adaptées aux assauts adverses et bien réelle. Surtout contre des équipes du sud-est, dans leur antre, quand l’ambiance y est souvent très survoltée, il faut ces qualités d’adaptation et nous les avons aujourd’hui” explique coach Arristouy.

Continuer l’aventure…?
Bien sûr dans cette question d’ordre général il y a plusieurs réponses. D’abord sportivement, il n’est pas question pour l’entraîneur de priver ses joueurs (si cela devait arriver) d’aller au bout de leur rêve. C’est à dire l’accession à l’étage supérieur. “Rendez vous compte, comment pourrais je annoncer à mes gars qu’au bout de toutes ces années de travail et d’engagements, la raison sportive n’est pas la bonne ? » On ferme la parenthèse bien sûr et il est certain que le casse -tête pour les dirigeants montois n’est pas neutre avec cette réussite sportive laquelle, si elle se traduisait par un sacre au bout du championnat induirait une autre réussite obligatoire mais économique cette fois. En attendant du côté de l’argenté il y a du spectacle, une histoire engagée en 2014 et qui porte ses fruits maintenant, l’année de la maturité, l’année du travail récompensé et on a envie de souhaiter aussi bien sûr… l’année de l’exploit ! Allez le Stade Montois

Crédit photo :DR
Journal Sportsland Landes n°202 du 20 mars. 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *