US Dax Rugby – Raphaël Saint-André

“Ce groupe est courageux”

Avec 55 points à trois journées de la fin, 12 victoires au compteur, le maintien des Dacquois n’est toujours pas scellé. Les dix points d’avance sur le premier relégable obligent quand même les rouge et blanc a remporté au moins une victoire à Montauban, dans le derby face à Mont Marsan à domicile ou à Aurillac… Raphaël Saint-André aborde cette période décisive avec discernement et exigences

“C’est vrai qu’arriver à 55 points à trois journées de la fin nous aurait fait plaisir si nous avions dû signer un destin dans ce championnat en début de saison. Mais cette saison avec des équipes très compétitives dont les promus, a porté le niveau du maintien très haut comptablement. Alors à nous de ne pas laisser cette chance de rester une année de plus en PROD 2 en remportant au moins une victoire !” Avec son franc parler, Raphaël porte un regard plein de reconnaissance et d’affection pour ce groupe de joueurs qui a été courageux tout le temps. Souvent amputé de plusieurs titulaires pour blessure, le groupe ne s’est jamais résigné et a su faire face. “Clairement ce qui nous a manqué c’est un effectif plus étoffé. Plus de banc donc plus de solutions de rechange ! Mais bon nous avons du retard sur le budget moyen d’une équipe de PROD2, ceci expliquant cela même si je sais que les dirigeants font ce qu’ils peuvent auprès des partenaires.”

Le Derby ne nous affole pas !
Après le déplacement à Montauban, face à une équipe qui joue la qualification, ce sera au tour des Montois de se présenter à Maurice Boyau pour là aussi, jouer une place en demie ! « Certes ce n’est pas le meilleur des scénarios mais les caprices d’un calendrier sont ainsi. À nous de faire face à ces situations quelle qu’elles soient. Ce sera mon deuxième derby. Alors c’est vrai que la culture de l’ovalie landais attend avec impatience ce rendez-vous mais l’avènement du professionnalisme dans le rugby a changé la donne. C’est dire que beaucoup des joueurs ne sont pas nés ici ou à la Préfecture et ne ressentent pas forcément ce contexte de frères ennemis du rugby landais. Je dirai que l’âme du derby sera plus dans les tribunes et dans l’environnement général de l’événement que sur la pelouse. Pour nous ce sera un match à la maison, un match à gagner un point c’est tout !” Peut-être le coach veut il faire tomber la pression par ses mots, mais il n’empêche que son propos possède une objectivité évidente. “Que ce soit une belle fête du rugby landais et que l’on sorte vainqueur, voilà ma priorité pour ce derby qui ne doit pas nous affoler plus que cela. »

Difficile de penser à demain.
Pas de résignation dans ce constat de la part du coach bien sûr. En revanche, le constat est fait que cette incertitude par rapport au maintien de l’US Dax adossé à la réalisation d’un budget compétitif complique les choses. “Certaines équipes ont d’ores et déjà bouclé leur recrutement pour la saison prochaine, nous pas. Mais c’est le prix à payer d’un club aux moyens limités et il ne faut ni s’en plaindre, ni se cacher derrière pour ne pas donner le meilleur de soi-même jusqu’au bout. Et je voudrais dire que sur cette intégrité et ce sens de mission de mes joueurs je n’ai aucun doute. Certains seront encore là l’an prochain, d’autres quitteront le club, d’autres sont dans l’expectative; ce n’est pas le top au plan de la sérénité pour tout le monde mais tous veulent répondre ensemble aux exigences de cette fin de saison.”
Coach Saint-André voulait témoigner de sa reconnaissance pour l’état d’esprit de ses joueurs. Il y a fort à parier qu’il aura été entendu !!

Crédit photo : DR/ Sportsland-B.Hennequin
Journal Sportsland Landes n°204 du 18 avril 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *