Basket Landes – L’avant saison avec Sabine Juras

Une préparatrice physique de choix.

Sabine Juras – crédit Bacot – FFBB

Depuis quelques années maintenant, tant le physique prédomine parfois sur la technique, le préparateur physique est devenu un membre indispensable d’un staff technique. Au sein de Basket Landes, c’est le rôle de Vincent Bop mais chaque été, la pré-saison des landaises est marquée par la venue de Sabine Juras, préparatrice physique de l’équipe de France féminine de basket et du pôle basket du Centre Fédéral (INSEP).

Basket Landes ne débutera son championnat, à l’occasion du traditionnel Open LFB à Paris, que le 29 septembre face à Saint Amand Hainaut Basket. En attendant, les bleues ont rechaussé leurs baskets pour l’habituelle corvée d’été : la préparation physique. Pour encadrer les joueuses, rien de telle qu’une spécialiste en la matière : Sabine Juras. Entre ses fonctions fédérales et ses interventions dans d’autres clubs, elle a réussi à trouver un créneau de 10 jours dans son emploi du temps pour venir dans les landes. « Je n’interviens qu’à l’inter-saison pour des clubs comme Basket Landes. Cela fait 3-4 ans que je viens ici sous la houlette d’Olivier Lafargue (l’ancien entraîneur) et je me retrouve avec Cathy Melain (la nouvelle coach) avec qui, j’ai déjà travaillé deux ans à l’INSEP. C’est la première fois que j’arrive à dégager autant de temps pour Basket Landes. J’ai pu mieux m’organiser par rapport à mes contraintes professionnelles avec la Fédération. Pendant ces quelques jours, je me suis surtout occupée de la stratégie, de l’organisation des séances et de la gestion des charges de travail pour les joueuses. Vincent Bop, le membre permanent du staff cette année, s’occupe plus de savoir si le travail est bien fait sur le terrain ou en salle de musculation. », confie Sabine Juras avant de repartir à Paris pour faire sa rentrée avec l’INSEP.

« Ce fut court mais suffisant pour les joueuses »
Une reprise en douceur qui a permis aux joueuses de reprendre leurs marques petit à petit. L’occasion pour Sabine Juras et Vincent Bop de reprendre notamment avec elles les bases aérobies (endurance) et le travail individuel. « On n’a pas fait les barbares, on a commencé progressivement en remettant tout le monde dans le bain. Cela s’est plutôt bien passé, les filles sont en train de monter crescendo, le but étant d’être prêt pour le premier match de championnat. J’apprends à connaître les nouvelles joueuses : Maja (Skoric) est très costaud et a des qualités physiques très intéressantes, quant à Kadiatou (Sissoko), je la connaissais déjà de l’INSEP, c’est une joueuse très athlétique qui s’est mise dans le moule très rapidement. Pendant les deux premières semaines, Cathy (Melain) voulait axer le travail sur la préparation physique. Il y avait une trame collective, mais également individuelle où chaque joueuse avait un programme spécifique de renforcement musculaire en fonction de ses points forts et points faibles. Le délai étant très court, il n’y avait pas de programme type, mais il y avait une séance physique pratiquement tous les jours, avec des jours de repos, bien sûr. Par exemple, un jour c’était basket et piscine, le lendemain vélo et musculation. On a vraiment mis en place les séances en fonction des retours des joueuses et de comment elles encaissaient les charges de travail. C’est la spécificité du physique, il faut parfois adapter la préparation par rapport à l’état de forme des troupes. », explique Sabine Juras. Elle arrive au bout de cette première mission, la deuxième étant pour le staff de mettre en place la partie basket. Vincent Bop prendra le relais pour continuer le travail, qui se fera désormais en parallèle du jeu au cours de la saison et qui sera donc moins conséquent pour les joueuses. Sabine se dit satisfaite du travail effectué par les joueuses pendant cette dizaine de jours. Nul doute qu’avec une préparation physique comme celle-ci, la saison de Basket Landes s’annonce prometteuse.

Crédit photo : DR /
Journal Sportsland Landes n°212 du 11 septembre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *