Bien-être et découverte : la randonnée

Entre nature et histoire

Le récent parcours aménagé du site de Castets de la commune de Bougue, aux portes de Mont-de-Marsan, offre à découvrir, sur une boucle de deux heures de marche, un site enchanteur à la portée de tous.

Franchir le Ludon
Traversez la passerelle de bois qui enjambe le Ludon pour emprunter un sentier aménagé, à la rencontre d’un environnement de pleine nature et à l’atmosphère baignée d’Histoire. La configuration géographique du site possède une vocation naturelle de défense, situé sur un plateau dominant la confluence du Ludon et du Midou. Tout naturellement l’homme y a trouvé refuge, pour y ériger au Moyen-Âge, mottes castrales et complexe fortifié. Pourtant, le site se révèle bien plus ancien, des vestiges de pointes de flèches de silex taillé attestent une occupation dès le chalcolithique. Passé les premières mottes, suivez le chemin qui grimpe légèrement sous le couvert des chênes. Vous pourrez vous laisser bercer par le murmure du Ludon qui serpente en contrebas. Un panneau vous indique le chemin des berges où vos pas vous mèneront à la confluence des deux cours d’eau, un endroit de quiétude où un grand aulne vous offrira une assise aménagée sur son tronc massif. L’endroit est propice au calme et, si vous vous fondez dans la végétation, sans bruit et avec un peu de patience, peut-être surprendrez-vous une loutre glissant dans le courant. En reprenant le fil du sentier, vous croiserez le site de la « Grotte du loup » face au Midou, abris sous roche creusés dans les parois de pierre coquillière. Un lieu qui servit notamment de refuge et de cache d’armes aux maquisards, durant la Seconde Guerre mondiale. Il faudra par la suite emprunter une volée de marches qui grimpe sur les parois escarpées dominant la rivière, pour atteindre le plateau et son complexe fortifié. Le site aménagé en magnifique belvédère vous offrira une vue sans pareil sur la vallée du Midou. Vous pourrez longer le camp fortifié et ses fossés à votre gauche, perdu dans une forêt de pins, de robiniers faux-acacias et de chênes pédonculés. La piste vous laissera le loisir de redescendre vers le Ludon, où des escales vous accueilleront sur des bancs ou des tables judicieusement placés. Vous passerez enfin devant une fontaine naturelle nommée « Source du curé », qui sourd de la roche coquillière dans un environnement verdoyant, pour se jeter dans le Ludon en contrebas. Vous retrouverez enfin votre point de départ face à la passerelle donnant accès au site.

Une randonnée en famille
La randonnée en elle-même se révèle aisée et peut s’effectuer dès le plus jeune âge. Deux parcours permettent de découvrir le site. Le premier, le plus court, n’excède pas quarante-cinq minutes ; quant au plus long, il vous permettra de vous plonger dans cette nature enchanteresse durant au moins deux bonnes heures. Du sentier balisé, bifurquent des petits chemins qui s’enfoncent dans les futaies, à la découverte de lieux aménagés pour le pique-nique ou d’assises, donnant la possibilité de s’immerger dans la nature, à l’écoute de la vie forestière omniprésente. La faune n’est pas en reste : de nombreux oiseaux protégés ont trouvé en ce lieu un gîte idéal, comme le martin-pêcheur ou l’engoulevent d’Europe. Une balade à la tombée du jour peut révéler de belles surprises, comme l’observation de la faune nocturne virevoltante : du murin d’Alcathoe à la grande noctule, en passant par d’autres espèces de chauve-souris arboricoles. Haut-lieu nature de l’agglomération montoise, le site n’en demeure pas moins une belle bouffée d’oxygène, à deux pas de la cohue urbaine.

Crédit photo : DR / G. Kerlorc’h
Journal Sportsland Landes n°224 du 19 mars 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *