Sa puissance fédératrice…

Avec 110 associations sur tout le territoire landais et plus de 5000 licenciés(ées) l’Education Physique de Gymnastique Volontaire des Landes occupe une solide place dans le paysage sportif du département. Une longévité et une notoriété qui ne doivent rien au hasard puisque, les axes de développement de l’activité s’enrichissent chaque année et permettent au mouvement de rester dans la course des mutations sociologiques qui concernent l’activité physique pour tous. La rentrée 2016/2017 est aussi l’occasion pour la Présidente Jeanine Faivre et ses équipes de rappeler les axes prioritaires du modèle fédéral…

« Vivre avec son temps c’est aussi bien sûr évoluer avec son temps. » D’aucun dirait aussi « rester connecté » selon une formule initiée au 21ème siècle. « Sans quitter nos fondamentaux de gymnastique pour tous, et pour toutes les générations, nous évoluons aussi au gré des mutations et nouveautés sportives en effet. Pour traduire mon propos je rappellerai que nous avons été parmi les premiers à associer l’enjeu sportif à l’enjeu de santé. Une fierté légitime à laquelle j’associe tous les membres actifs du comité et des associations affiliées bien sûr. » Jeanine Faivre, insiste sur ce fait et souligne les rapprochements effectifs avec les hôpitaux dacquois et leur service cardiologie ; cancérologie, obésité qui permettent à des patients de retrouver des sensations oubliées. « La validation de nos plans d’actions auprès des autorités de santé comme l’ARS (Agence Régionale de Santé) témoigne du sérieux de notre implication dans l’enjeu de santé. Cette année aussi, nous avons développé un plan pour lutter contre l’obésité avec l’association LIBREVIE. » Des mots et surtout des actes donc qui placent l’EPGV des Landes dans la dynamique solidaire territoriale.

Gym traditionnelle et gym tendance
Accueillir, former et fidéliser des licenciés pratiquants, dirigeants bénévoles aussi (il en faut !) procède du souci du bon équilibre entre l’offre et la demande. C’est pourquoi, l’EPGV, par ses animateurs (80) ses équipes pédagogiques aussi, ses correspondants et ses élus restent en veille face aux évolutions des pratiques sportives. « Nous oeuvrons en effet toute l’année sur le renforcement des compétences des animateurs de club. Des formations sont régulièrement assurées » affirme-t-on au comité départemental landais. Body Zen, Boxing Energy, Step Energy, FitBall, Pilates… autant de « Gym tendance » qui prouvent la modernité de l’offre EPGV.
« Aux côtés des activités gym d’entretien, gym sportive et autres animations contenues dans des modules spécifiques : « Seniors actifs, Seniors autonomie, Prévention des chutes, modules Enfants 9 mois / 6 ans et 7ans/12 ans… nous développons régulièrement des compléments d’animations qui peuvent être partagées par toutes et tous. La Marche Nordique fait partie de ces réussites à l’EPGV. » explique Marine, en charge de la communication et du développement des activités. Marine intervient d’ailleurs dans les zones défavorisées, zones rurales aussi, et renforce l’autre enjeu de l’EPGV : le lien social. « Tout à fait, en étant présents dans les villes comme les villages du département et en captivant toutes les populations, nous contribuons à ce lien social provoqué par la pratique sportive. C’est d’ailleurs un axe privilégié du développement de notre modèle auprès de nos interlocuteurs municipaux, soit dans le cadre d’une création ou dans le renforcement et le maintien d’une activité locale » affirme la Présidente.

Un modèle fédéral en appui
On ne le dira jamais assez « pourquoi ne pas faire ensemble ce que l’on ne fera jamais tout seul ? » Si cette question empruntée aux idéologies d’Orient peut faire unanimement réfléchir, elle permet d’engager un autre thème cher à Jeannine Faivre et ses équipes : l’affiliation à la Fédération des clubs et licenciés. « Adhérer à notre mouvement fédéral auprès de la Fédération Française d’Education Physique et de Gymnastique Volontaire c’est rejoindre des valeurs historiques partagées sur tout le territoire français. Par ailleurs, être affilié pour les clubs permet de bénéficier d’accompagnements pédagogiques, juridiques, d’assistance multiple via notre comité (Communication, Matériel, conseils, frais de SACEM). La formation des élus bénévoles et des animateurs constitue également un axe fort de l’affiliation à notre fédération de référence. »

Faut-il rappeler enfin, que chaque membre licencié bénéficie d’une couverture assurance de qualité ? « Oui bien sûr et justement dans cet accompagnement structurant de la pratique sportive associative, le Label fédéral représente un atout supplémentaire pour occuper une place significative dans sa localité et dans le département. Une caution en quelque sorte auprès de la population comme des pouvoirs publics. Les subventions éventuelles peuvent ainsi être plus facilement déclenchées. Enfin, je tiens à remercier l’ensemble des municipalités qui nous accompagnent dans la vie de notre mouvement. Ces proximités multiples fédérales, régionales, départementales, communales sont des facilitateurs pour le bon fonctionnement de nos associations. Il faut savoir être présent et se mettre au service du sport et de ces instances » conclut l’élue. Il faut savoir s’intégrer dans les actions du CDOS et de la ligue contre le cancer.
L’EPGV des Landes, fraîchement installée dans ses nouveaux locaux, rue d’Aspremont à Dax, est en ébullition en cette période de reprise ou de création d’activité. Dire qu’il y a du mouvement au propre comme au figuré dans ce Comité est donc un doux euphémisme.

CODEP Gymnastique Volontaire des Landes
Noter ce contenu

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: