Comment choisir sa canne pour la pêche en mer ?

Vous voulez pêcher en mer mais vous ne savez pas quelle canne à pêche utiliser ?

Il existe de nombreux types de cannes ayant des longueurs différentes, des puissances différentes, et vous vous demandez peut-être quel choix privilégier ?

Pas de panique ! Nous vous expliquons dans cet article comment choisir sa canne à pêche pour la mer.

Les principales caractéristiques d’une canne à pêche

La longueur

De 2 à 5 mètres, la longueur a une influence directe sur le lancer et sur le confort d'utilisation.

Plus une canne à pêche est longue plus elle permet de lancer loin mais moins elle sera robuste.

Le type d’action

Il s’agit de la souplesse de votre canne à pêche

  • Action de pointe, la plus rigide
  • Action semi-parabolique, souplesse intermédiaire
  • Action parabolique, la plus souple

Action de pointe

Appelée également action rapide, la canne se courbe uniquement au niveau de son dernier tiers. L'action, donc la courbe de la canne se situe au niveau de la pointe, le reste du corps lui est rigide.

L'action de pointe permet de lancer très loin, l'inconvénient est que la canne est moins résistante et cassera plus facilement en cas de forte pression.

Action semi-parabolique

Appelée également action moyenne, la canne est plus souple et se plie en son niveau médian.

Il s'agit de l'action intermédiaire et polyvalente entre rigidité de l'action de pointe et souplesse de l'action parabolique.

Action parabolique

Appeler également action lente, il s'agit de l'action la plus souple. La canne se courbe sur toute sa longueur.

Cette action autorise une excellente résistance lors du combat avec un poisson.

La puissance

Exprimée en gramme ou en livre, il s'agit de la résistance de la canne face à la tension exercée par le poisson ainsi que sa capacité à lancer un poids.

Pour rappel, une livre noté “lb” = 453 g

Le choix de la puissance se fera donc en fonction du type de poisson recherché.

Ainsi plus les poissons visés seront lourds et forts plus il vous faudra une canne puissante.

Mais la puissance traduit également la faculté d'une canne à lancer un poids à une distance donnée :

  • Canne de faible puissance : poids de  5 à 20g
  • Canne puissance intermédiaire : poids de 20 à 50g
  • Canne puissante : poids de 50 à 200g

Généralement la puissance de lancer d'une canne sera combinée à son type d’action, les cannes pouvant lancer un poids élevé avec une action de pointe et les cannes de faible puissance de lancer avec une action parabolique.

Inversement, les cannes ayant une grande résistance à la pression (+ de 15 lb) seront associées à une action parabolique.

Le type de matériau

Il existe de nombreux types de matériaux. Nous nous attarderons uniquement sur la fibre de verre et la fibre de carbone.

Il faut choisir généralement la fibre de verre (plus résistante) pour les cannes courtes et la fibre de carbone (plus rigide) pour les cannes longues.

Choisir sa canne en fonction du type de pêche en mer pratiqué

Il n’y a pas de canne à pêche idéale vous permettant de pratiquer tous les types de pêche en mer. Chaque canne à pêche est destinée à une pratique particulière.

Tout dépend donc du type de pêche que vous souhaitez pratiquer ainsi que des poissons visés.

Le surfcasting

Il s’agit d’une pêche à la ligne en bord de mer.

Canne pour le surfcasting :

  • Longue de 4 mètres et + afin de pouvoir lancer loin et d’accéder à plus de spots
  • Puissante, 100-200gr
  • Action de pointe afin d’avoir un lancer précis et un bon ferrage. La canne doit être assez rigide pour ne pas se courber sur chaque vague
  • Prenez également un moulinet robuste de 200 à 300 mètres de fil.

Pêche à soutenir

Se pratique à l’aplomb d’un poste fixe : un bateau ancré, au bord d’une digue, un quai etc.

La ligne tendue descend au fond, et on reste en attente d’une touche.

Les poissons que l’on peut pêcher sont par exemple le chinchard, le congre, le maquereau et le poisson de roche et sur le fond des poissons plats.

Canne pour la pêche à soutenir :

  • Courte, environ 2,5 m
  • Puissance moyenne
  • Action semi-parabolique ou action simple (pêcheurs confirmés)
  • Moulinet résistant pour être capable de maîtriser des poissons assez lourds

Pêche au lancer

Technique que l’on pratique depuis une jetée ou une digue.

Le pêcheur projette au loin un leurre puis le ramène suivant différentes techniques afin de capturer des poissons chasseurs comme le maquereau, le bar ou le lieu.

Canne pour la pêche au lancer :

  • Taille moyenne à courte (pas de nécessité de lancer loin)
  • Puissance intermédiaire à forte
  • Action semi-parabolique ou action simple (pêcheurs confirmés)

Pêche à la traîne

Se pratique sur un bateau, la canne est accrochée au bateau qui avance à vitesse constante, traînant ainsi le leurre ou l'appât. Les poissons visés sont généralement lourds et robustes (thon, bonite, bar, maquereau, poisson à rostre, etc.)

Canne pour la pêche à la traîne :

  • Très courte
  • Très puissante, 30 lbs minimum soit 15 kg (on parle ici de la puissance de résistance)
  • Associer un fil extrêmement résistant également
  • Très souple, action parabolique

Pêche à la ligne flottante

Pratiquée en eau calme, il faut laisser son appât entre deux eaux à l’aide d’un flotteur, parfait pour prendre des petits poissons comme l’éperlan, ou de plus grande taille comme du mulet.

Canne pour la pêche à la ligne flottante :

  • Taille moyenne à longue
  • Puissance moyenne
  • Action simple ou semi-parabolique

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: