Meilleur bateau amorceur : lequel choisir ?

Un bateau amorceur, également appelé bateau appât, est une petite embarcation radiocommandée conçue pour déposer ses amorces ou ses lignes de pêche sans avoir besoin de les lancer.

Il est particulièrement efficace pour atteindre des zones difficiles d’accès, encombrées ou lointaines, pour lesquelles le lancer est impossible.

Le bateau amorceur est un véritable outil permettant au pêcheur moderne de prendre un avantage certain sur les pêcheurs classiques.

Pourquoi utiliser un bateau amorceur ?

➞ Pour un largage infaillible des amorces et des montages

Avec le bateau amorceur, vous avez la possibilité de larguer vos amorces (graines ou boules d’amorce) et de déposer vos lignes à des endroits bien précis, normalement impossibles d’accès du bord de l’eau ou d’une barque.

Le bateau appât s’infiltre là où aucune barque ne pourra aller, permettant ainsi de se rapprocher au plus près des poissons, comme par exemple sous les arbres.

Si le bateau amorceur est équipé d’un échosondeur, il permettra de cartographier en temps réel les fonds marins. Le sonar retransmet ces informations sur un écran permettant de visualiser quel est le type de fond et de localiser les poissons.

➞ Pour un amorçage à longue distance

Un des avantages du bateau amorceur est la possibilité de pouvoir effectuer son amorçage à longue distance.

En effet, grâce à son système de guidage radio télécommandé, il est facile de déposer ses amorces à plus de 300 mètres de distance, sans avoir besoin de se déplacer.

Le bateau amorceur permet ainsi d’utiliser des spots auparavant impossibles à atteindre au lancer.

➞ Pour la pêche à la carpe

Pêcher la carpe est difficile et demande une bonne connaissance des spots et de connaître les habitudes du poisson.

La carpe est un poisson appréciant se reposer dans des zones d’ombre, sous les herbiers, sous des branches immergées, etc. Ces endroits sont souvent difficiles d’accès, que ce soit pour déposer les amorces ou bien les lignes.

Grâce au bateau amorceur et grâce à sa faculté de se faufiler partout, vous pourrez déposer vos lignes et larguer vos amorces exactement là où vous le souhaitez.

La pêche à la carpe sera ainsi plus facile et plus efficace. 

➞ Pour déposer des amorces là où les barques sont interdites

Il existe de nombreux étangs ou lacs interdits aux barques. Grâce au bateau amorceur, il n’y aura plus de limite d’accès aux bons spots.

De plus les bateaux amorceurs sont particulièrement discrets, leur utilisation n’effraie pas les poissons.

➞ Pour placer un nombre important de lignes

Grâce à sa facilité d’utilisation et sa vitesse, un bateau amorceur permet de déposer plusieurs lignes en un temps record, le tout à partir de la berge, sans jamais devoir s’éloigner de son matériel.


Notre sélection des meilleurs bateaux amorceurs

Après plusieurs tests et de nombreuses recherches, seuls bateaux ont retenu notre attention. Nous vous présentons nos 3 favoris pour chaque budget :

Meilleur rapport qualité/prix
DYWLQ Bateau à appâts de pêche Bateau RC 300m Navigation...
Meilleur sondeur de pêche
ANATEC Bateau Amorceur Adulte Unisexe, Multicolore, 59cm x 28cm x...
bateau amorceur pas cher
Goolsky Flytec 2011-5 Appt Bateau Poisson Chercheur 1.5 kg...
Bateau amorceur DYWLQ
Bateau amorceur Anatec
SONDEUR LONGRUNNER
Pour un prix très convenable, vous avez un bateau amorceur de très bonne facture : stable, contrôle à distance jusqu'à 300 m, fonction GPS, convient pour la nuit... Bref un bon produit
Anatec est la référence en matière de bateaux amorceurs. Ce modèle milieu de gamme (le StartR Evo) est selon nous celui qui propose le meilleur compromis performances / prix
Pour moins de 200 euros, ce modèle remplit très bien sa fonction et fait ce qu'on lui demande. La télécommande fait un peu jouet, mais pour le reste il est plutôt stable avec une distance correcte
Meilleur rapport qualité/prix
DYWLQ Bateau à appâts de pêche Bateau RC 300m Navigation...
Bateau amorceur DYWLQ
Pour un prix très convenable, vous avez un bateau amorceur de très bonne facture : stable, contrôle à distance jusqu'à 300 m, fonction GPS, convient pour la nuit... Bref un bon produit
Meilleur sondeur de pêche
ANATEC Bateau Amorceur Adulte Unisexe, Multicolore, 59cm x 28cm x...
Bateau amorceur Anatec
Anatec est la référence en matière de bateaux amorceurs. Ce modèle milieu de gamme (le StartR Evo) est selon nous celui qui propose le meilleur compromis performances / prix
bateau amorceur pas cher
Goolsky Flytec 2011-5 Appt Bateau Poisson Chercheur 1.5 kg...
SONDEUR LONGRUNNER
Pour moins de 200 euros, ce modèle remplit très bien sa fonction et fait ce qu'on lui demande. La télécommande fait un peu jouet, mais pour le reste il est plutôt stable avec une distance correcte

Comment choisir votre bateau amorceur ?

Quel est votre besoin ?

Il existe plusieurs types de bateau amorceur, ayant des caractéristiques différentes, comme la forme de la coque, la capacité de chargement, le type de largage, etc.

Pour pouvoir choisir le modèle adéquat, il faut tout d’abord savoir pour quelle utilisation vous souhaitez utiliser un bateau appât.

Vous n’aurez pas les mêmes besoins si vous pêchez au bord d’une d’eau calme depuis le coffre de votre voiture, ou si vous pêchez à des kilomètres de votre voiture, sur un fleuve avec un courant puissant.

Il est donc important de savoir pour quel type de pêche et sur quel type de spot vous allez utiliser votre bateau amorceur.

Pour en savoir plus sur le fonctionnement du bateau amorceur :

Quel style de coque

Il existe trois styles de coques pour un bateau amorceur :

  • Monocoque
  • Catamaran
  • Trimaran

Monocoque

On retrouve généralement les bateaux monocoques sur les modèles d’entrée de gamme.

Légers et pratiques, ils ont l’inconvénient d’avoir généralement peu de capacité de stockage pour vos amorces. Ils sont également un peu moins stables que les autres types de coques. Ils sont tout de même très souvent bien assez efficace pour une pêche occasionnelle ou de loisir, dans des eaux calmes avec peu de distance à effectuer.

Catamaran

Les bateaux amorceurs catamarans sont les modèles les plus répandus. A la fois stable et efficace.

D’une taille plus imposante que les monocoques, les catamarans amorceurs sont plus stables et permettent d’embarquer une puissance moteur plus importante, notamment avec des bi-moteurs, permettant d’affronter des courants importants comme sur un fleuve, ou sur un grand lac.

Les catamarans sont donc très polyvalents et seront efficaces dans tous les types de situations de pêche rencontrés

Trimaran

Les bateaux amorceurs trimarans ont beaucoup de ressemblances avec les catamarans.

Moins populaires que les monocoques et catamarans, ils possèdent une grande stabilité.

L’inconvénient, un peu comme avec les catamarans vient de leur poids assez important, rendant plus difficile leur stockage et leur transport.

Système de largage

Il existe deux types de systèmes de largage :

  • les bacs
  • les trappes

Les bacs

Les bacs sont des demi-cylindres qui basculent pour déverser l’amorce.

Le principal inconvénient est la faible contenance des bacs et le fait d’être obligé de décharger le tout en une seule fois.

Les trappes

Les trappes quant à elles ont plus de possibilités. Elles peuvent être simples ou doubles comme souvent sur les catamarans.

Avoir deux trappes de largage permet d’embarquer une plus grande quantité d’amorce, et d’avoir la possibilité de larguer à deux endroits différents.

Enfin sur certains bateaux amorceurs, il y a la possibilité d’effectuer un largage progressif qui permet de gérer le niveau d’ouverture de la trappe lors du largage. Une trappe à largage progressif autorisera ainsi de larguer ses amorces sur une zone étroite ou large, en faible ou grande quantité.

Largage de la ligne

On retrouve deux types de largage de la ligne, par la trappe et via un système de largage indépendant.

Via la trappe

Sur certains modèles, le largage de la ligne se fait directement par la trappe. Cela fonctionne mais ce n’est pas le plus pratique. En effet, il faut arriver à coincer correctement son montage au niveau de la trappe, dont ce n’est pas son rôle premier.

Largage indépendant

La meilleure solution est d’avoir un système de largage de la ligne indépendant.

Comment fonctionne le largage indépendant ?

Pour déposer votre ligne, un système d’aimant permet de larguer votre ligne de manière efficace. Le montage est ainsi maintenu sur le bateau grâce à l’aimant, ce dernier se désactive via la télécommande.

Ainsi, dès que le bateau est sur la zone désirée, il suffit d’appuyer sur le bouton de largage de la télécommande pour que le montage tombe à l’eau.


L'echosondeur

L’arrivée d’echosondeur sur les bateaux amorceurs a été une véritable révolution.

L’échosondeur va permettre de cartographier et de transmettre sur un écran en temps réel tout ce qu’il y a sous le bateau en analysant les fonds (profondeur, type de substrat, herbiers, obstacles, poissons, etc.) de jour comme de nuit.

Pour obtenir une meilleure précision et une compréhension de lecture, préférez les écrans en couleurs et ayant un grand nombre de pixels.

Souvent couplé à un GPS, l'échosondeur est un outil presque indispensable pour un bateau amorceur performant.

Le GPS

Equipé d’un GPS, le bateau amorceur devient un outil redoutable. Le GPS vous permettra notamment d’enregistrer en mémoire différentes zones de pêche.

Allié à un pilotage automatique, le GPS permet au bateau de naviguer automatiquement entre différents points GPS enregistrés.

En cas de défaillance de l’appareil, le GPS permet au bateau de revenir automatiquement là où vous êtes.

La portée

La portée est une caractéristique à prendre en compte en fonction de votre utilisation.

Les premiers modèles disposent d’une portée de 100 mètres quand les modèles plus haut de gamme atteignent une portée de 400 à 600 mètres.

Attention, les portées indiquées par les constructeurs sont réalisables par temps clair, en eau calme et sans obstacle. La portée se réduira ainsi plus ou moins fortement en fonction des conditions d’utilisation.

Système d’éclairage

Quasiment tous les bateaux amorceurs sont dotés d’un éclairage permettant d’utiliser son bateau en situation de faible luminosité, à l’aube ou au crépuscule.

Evitez donc les modèles ne proposant pas d’éclairage.

Les meilleurs systèmes d’éclairage de bateaux appâts sont ceux qui permettent d’être activés et désactivés directement via la télécommande.

Turbine ou hélices ?

Le choix du mode de propulsion est souvent une des questions qu’un futur acheteur d’un bateau amorceur se pose.

Et à vrai dire il n’y a pas vraiment de bon ou de mauvais choix.

On pourra noter néanmoins qu’une propulsion à hélice est généralement plus discrète qu’une turbine, ce qui est un avantage certain pour ne pas effrayer les poissons.

On aura tendance à vouloir se tourner vers une propulsion à turbine lorsque l’on est confronté à des herbiers.

Ce choix est effectivement à prendre en considération, car les hélices ont plus de chances de se coincer.

Il faut, dans le même temps, contrebalancer cette idée car, même avec un bateau amorceur propulsé par une turbine il y a un risque de rester coincé dans un herbier.

Que ce soit avec des hélices ou une turbine, la clef pour ne pas se retrouver bloqué est de naviguer à vitesse constante et de ne pas s'immobiliser dans une zone encombrée.

Quel type d’électronique embarquée

Il existe deux types d’électronique embarquée permettant de diriger, entre autres, le bateau, le sondeur et le GPS :

  • les composants tout intégrés
  • les composants séparés
  • Les composants tout intégrés

Egalement appelé Carte mère, un seul composant permet de gérer l’ensemble de l’électronique du bateau. Pratique et plus économique que les composants séparés, elle a l’inconvénient d’être fragile et pas forcément adaptée à une utilisation nautique. Ainsi si un seul de ces composants est défaillant, c’est l’ensemble des fonctions du bateau qui risquent d’être hors-service.

Les composants séparés

Egalement appelés composants modélisme, chaque composant (variateur, servomoteur, etc.) va contrôler une fonction du bateau.

Ce type d’électronique embarquée est beaucoup plus fiable et plus facile à réparer que les cartes mères.

Le revers de la médaille est qu’ils sont plus onéreux et plus complexes à mettre en place.

Autonomie

L’autonomie est une caractéristique à prendre en compte, surtout si vous partez toute la journée et que vous souhaitez déposer plusieurs lignes à la fois, ce qui vous obligera de faire de nombreux allers et retours avec votre bateau amorceur.

Un point essentiel à propos de l’autonomie du bateau va être de connaître le type de batterie embarquée.

Quel type de batterie ?

Il existe deux types de batteries :

  • Batteries plomb

Il s’agit des batteries traditionnelles d’ancienne génération. Elles ont l’avantage d’être faciles d’utilisation, on peut les charger sans chargeur spécifique et elles sont économiques. L’inconvénient est qu’elles sont plus lourdes et que leur charge est très lente.

  • Batteries lithium

Il s’agit des batteries de nouvelle génération et apportent de nombreux avantages mais aussi quelques inconvénients.

Il existe plusieurs types de batteries au Lithium (LiPo, Li-on, LifePo4). Cependant, nous ne parlerons  ici que des batteries les plus utilisées que sont les batteries LiPo (lithium polymère)

Le gros avantage de ces batteries est qu’elles sont beaucoup plus légères que les batteries au plomb, vous gagnez ainsi en performance et en capacité de transport.

Les batteries Lithium sont également plus performantes et se rechargent plus rapidement.

Cependant, elles ont l’inconvénient d’être moins facile d’utilisation et donc moins fiable. Une batterie LiPo devra est rechargée exclusivement à l’aide d’un chargeur spécifique si on ne veut pas prendre le risque qu’elles s’enflamment.

En résumé, les batteries Lithium Polymère (Lipo) sont donc bien souvent la meilleure solution pour votre bateau amorceur, à condition de respecter quelques règles afin de bien les utiliser.

Quel voltage ?

Il existe plusieurs types de tensions d’alimentation pour votre bateau qui auront un impact direct sur votre utilisation :

  • 6v
  • 12v
  • 15v

6 volts

Ce type de tension est adapté pour des moteurs de faible puissance, généralement montés sur des petits bateaux utilisés en eaux calmes

Les moteurs en 6v sont petits et économiques, cependant ils ont peu de puissance, ce qui pourra être un inconvénient dans de nombreuses situations, notamment dans des eaux avec du courant. Du fait de sa faible puissance, le moteur sera plus fortement utilisé, ce qui entraîne également un risque de chauffe.

12 volts

Les moteurs en 12v sont plus gros, plus puissants et ont une meilleure autonomie, ce qui permet d’avoir un bateau plus polyvalent.

Les batteries sont un peu plus chères et lourdes que les 6v, mais cela reste raisonnable.

Ce voltage représente le meilleur compromis, expliquant que l’on retrouve de nos jours des moteurs en 12v sur la plupart des bateaux amorceurs.

15 volts

On utilise les moteurs en 15v (voir 18v) pour gagner encore en puissance et en autonomie.

Néanmoins, avec ce type de voltage, tout est plus gros, le moteur, les batteries et surtout le prix.

Ce type de voltage sera donc réservé pour une utilisation spécifique, avec des besoins précis en terme de puissance et d’autonomie.