Comparatif sac de couchage - Lequel choisir ?

Le choix de son sac de couchage est une décision qui ne doit pas être prise à la légère. En effet lors d'une randonnée ou d'un trek, le sac de couchage est sûrement l'élément le plus important du matériel emporté avec soi.

Voici dans cet article nos conseils afin de choisir le sac de couchage idéal pour la randonnée.

L'importance d'un bon sac de couchage

C'est lui qui aura pour mission de nous réchauffer durant le sommeil, et ce même dans des conditions difficiles et des températures négatives extrêmes.

Attention, se tromper dans le choix de son sac de couchage pourra, dans le meilleur des cas, gâcher la randonnée, et dans le pire des cas, faire risquer hypothermie.

Il n'est pas évident de s'y retrouver car il existe de nombreux types de sacs de couchage différents et tous ont leurs propres caractéristiques pour une utilisation bien précise.


Comparatif des meilleurs sacs de couchage

Le parti pris de la rédaction :
Nous avons fait le choix de ne vous présenter que des sacs de couchage "grand public". Il existe des sacs de couchage à tous les prix... Pour ceux qui recherchent à tout prix la performance (en terme de température extérieure acceptée, de poids du sac de couchage, etc.) par exemple pour une expédition de 6 mois ou 1 an, nous vous recommandons de vous tourner vers des marques plus techniques, mais il vous en coutera entre 500 et 1000€.

Nous, nous avons décidé d axer nos cherches sur des modèles à moins de 200€... Et on peut vous dire qu'on a trouvé des pépites !!

Voici donc notre sélection finale des 3 meilleurs selon vos besoins et budget :

Meilleur rapport qualité prix
Millet Baikal 1500 Reg Sac de couchage Men's, Red - Rouge, G
Meilleur sac de couchage
Millet SYNTEK-5° REG Sac de couchage Homme, Orion Blue/High...
sac de couchage pas cher
Lafuma - Cotton 5° XXL - Sac de Couchage Mixte - Coton -...
Sac de couchage MILLET
Sac de couchage MILLET
Sac de couchage LAFUMA
C'est de loin le meilleur rapport qualité prix en sac de couchage que nous avons trouvé ! Pour moins de 100€ vous avez un duvet technique et léger. Convient pour une température minimum autour de 0°
Le modèle au-dessus, toujours la qualité MILLET l'une des meilleures marque pour acheter un sac de couchage. Avec celui-ci vous pourrez aborder les températures négatives sans avoir froid, pour un prix défiant toute concurrence.
Ce modèle de chez Lafuma est un compromis idéal entre confort, performance et prix ! Ce sac de couchage XXL ne vous permettra pas d'affronter les plus grands froid (minimum 5°), à ce prix ce n'est pas ce qu'on lui demande !
Meilleur rapport qualité prix
Millet Baikal 1500 Reg Sac de couchage Men's, Red - Rouge, G
Sac de couchage MILLET
C'est de loin le meilleur rapport qualité prix en sac de couchage que nous avons trouvé ! Pour moins de 100€ vous avez un duvet technique et léger. Convient pour une température minimum autour de 0°
Meilleur sac de couchage
Millet SYNTEK-5° REG Sac de couchage Homme, Orion Blue/High...
Sac de couchage MILLET
Le modèle au-dessus, toujours la qualité MILLET l'une des meilleures marque pour acheter un sac de couchage. Avec celui-ci vous pourrez aborder les températures négatives sans avoir froid, pour un prix défiant toute concurrence.
sac de couchage pas cher
Lafuma - Cotton 5° XXL - Sac de Couchage Mixte - Coton -...
Sac de couchage LAFUMA
Ce modèle de chez Lafuma est un compromis idéal entre confort, performance et prix ! Ce sac de couchage XXL ne vous permettra pas d'affronter les plus grands froid (minimum 5°), à ce prix ce n'est pas ce qu'on lui demande !

Comment choisir son sac de couchage pour la randonnée

Pour quelle utilisation ?

Avant toute sélection de sacs de couchage, il est primordial de savoir dans quelles conditions  nous allons devoir l'utiliser : à quelle période de l’année partons-nous ? Serons-nous en altitude lors des bivouacs ? Allons-nous dormir sous une tente ou à la belle étoile ? Sont autant de questions qu’il faut se poser.

Il est ainsi impossible de choisir un sac de couchage sans savoir le lieu et la période de l'année à laquelle nous allons marcher et bivouaquer.

Il est évident que les besoins en matière de conservation de chaleur ne sont pas les mêmes lors d'une nuit d’été en plaine par temps sec, que lors d'une nuit d’hiver début de printemps en montagne par temps pluvieux.

Il faut donc se renseigner sur les conditions climatiques que l’on pourra rencontrer durant la randonnée. Il faut également faire attention à la différence de température entre le jour et la nuit. En effet dans certaines régions du monde les journées peuvent être douces et ensoleillées mais les nuits vraiment glaciales.

Quelle température de confort

La température de confort est la caractéristique principale à prendre en compte lors du choix de son sac de couchage.

Tous les sacs de couchage indiquent leurs différentes températures de confort.

Chaque température est répartie en trois catégories :

  • la température de confort

Il s'agit de la température adaptée à votre sac de couchage. A cette température, le randonneur reste au chaud, sans craindre la sensation de froid.

  • la température limite

Il s'agit de la température à partir de laquelle le randonneur va ressentir le froid. La nuit ne sera pas confortable et il faudra surement se mettre en position du fœtus pour passer la nuit.

  • la température extrême

Cette température indique le degré à partir duquel il y a un risque l'hypothermie. Il n'est pas possible de dormir correctement. A ce degré là, le sac de couchage permet uniquement d'éviter le pire.

Des trois catégories de température de confort il faut choisir son sac de couchage uniquement en fonction de la première température de confort. Les températures limites et extrêmes ne doivent être considérées qu'à titre indicatif.

Il faut également noter que ces températures sont indiquées pour une personne dormant en sous-vêtements, alors que bien souvent lorsqu'un randonneur à froid, il dort en partie habillé dans son sac de couchage.

Quel type de garnissage

Le garnissage est la matière dont est rempli le duvet. Son choix est important car chaque matière possède ses propres caractéristiques de transmission de chaleur, d'isolation, de poids, de prix, etc.

Il faut tout d'abord comprendre que dans un sac de couchage, la chaleur transmise n'est pas due directement au garnissage. Il s'agit surtout de l'air emprisonné à l'intérieur de ce garnissage qui joue le rôle principal d'isolation de la chaleur. Le garnissage lui, sert principalement à contenir une couche plus ou moins épaisse d’air emprisonné. Plus il y a d’air à l'intérieur du garnissage plus l'isolation sera grande.

Il existe principalement 3 matières servant à garnir un sac de couchage :

  • le duvet naturel
  •  la matière synthétique
  •  la laine

1. Sac de couchage en duvet naturel

Il s'agit généralement de duvet provenant d’oies (blanches ou grises) ou de canards.

Le duvet d'oie est d'une qualité supérieure au duvet de canard. En effet le duvet d'oie possède une plus grande capacité d'isolation, un meilleur pouvoir gonflant, une plus grande compressibilité et il est plus léger.

Tous ces avantages font que le duvet d’oie est plus cher que le duvet de canard, qui lui, gardera tout de même de bonnes caractéristiques thermiques, tout en étant plus économique.

Le principal inconvénient du duvet naturel est qu'il craint l'humidité. Lorsque le duvet se remplit d'humidité son pouvoir d'isolation est grandement impacté. De plus le séchage est relativement long.

Enfin le duvet naturel, qu’il soit d'oie ou de canard peut ne pas convenir aux personnes allergiques.

Qu’est-ce que le pouvoir gonflant du duvet naturel ?

Le pouvoir gonflant d'un duvet détermine l'espace occupé par une quantité donnée de duvet.

Ce pouvoir gonflant est généralement exprimé en Cuin (Cubic inches ou pouces cubes en français).

De nos jours les différents sacs de couchage possèdent des duvets ayant un pouvoir gonflant allant de 500 à 900 Cuin. Plus le Cuin est élevé, plus il aura un pouvoir gonflant, plus il sera léger, compressible, et plus le duvet sera de qualité.

La proportion duvet-plumette

Une autre caractéristique du garnissage en duvet naturel est la proportion duvet-plumettes.

En effet un garnissage en duvet d’oie ou de canard n'est pas garni avec 100 % de duvet mais avec une certaine quantité de petites plumes appelées plumettes. Ces plumettes, n’ont ni le pouvoir gonflant ni la capacité d'isolation du duvet mais sont indispensables pour maintenir correctement le duvet dans ces compartiments.

Cette proportion duvet-plumettes est généralement indiquée comme ceci : 80/20. Cela correspond à un garnissage à 80 % de duvet et 20 % de plumettes.

Il n'y a pas besoin d'un grand pourcentage de plumettes pour d'obtenir un garnissage de qualité. Ainsi plus le pourcentage de duvet est élevé plus il sera de qualité.

Cependant plus le pourcentage de plumettes est important plus le duvet sera résistant à l'humidité.

Il faudra donc faire un compromis prix/isolation/humidité en fonction de ses besoins.


2. Sac de couchage en matière synthétique

Le garnissage en matière synthétique est tout d'abord beaucoup plus économique que le duvet naturel, puisqu’il peut être fabriqué industriellement.

Bien qu'il soit moins isolant et moins compressible que le duvet naturel, le gros avantage du synthétique est qu'il résiste très bien à l'humidité. Il parvient ainsi à garder le randonneur au chaud malgré la pluie ou la transpiration.

Un sac de couchage en matière synthétique a également l'avantage d'être facile d'entretien,  son lavage est aisé et son séchage rapide.

Le garnissage en matière synthétique possède différentes appellations en fonction de ses caractéristiques thermiques (Primaloft, Polarguard, Thermolite).

Primaloft

Fibre synthétique imitant le duvet naturel. Sa capacité à être compactée et son pouvoir gonflant se rapproche de celui du duvet. Cependant, son pouvoir gonflant et donc sa capacité d'isolation de la chaleur se détériore avec le temps.

Polarguard

Fibre synthétique s'apparentant à de la ouate. Cette fibre a le principal avantage d'être robuste et d'avoir une bonne durabilité. Néanmoins elle se compacte très mal pour le transport.

Thermolite

Le Thermolite est une fibre synthétique creuse permettant d'obtenir un excellent ratio poids/isolation.

Le principal avantage du Thermolite vient de sa qualité d'isolation.


3. Sac de couchage en laine

L’utilisation de la laine pour garnir un sac de couchage est encore assez rare mais les propriétés exceptionnelles de la laine font que certains fabricants commencent à proposer cette matière naturelle comme garnissage.

Certains sacs de couchage seront garnis en 100 % laine et d'autres seront mélangés, notamment avec du duvet.

Le principal avantage de la laine est qu'elle possède une très bonne capacité d'isolation de la chaleur et, à la différence du duvet naturel, la laine ne craint absolument pas l'humidité.

De plus la laine est un excellent régulateur thermique, ce qui veut dire que le randonneur se sentira à l'aise que la température soit légèrement au-dessus ou en dessous la température de confort.

Enfin la laine possède des capacités antibactériennes naturelles permettant d'éloigner bactéries et microbes durablement.

Finalement le seul inconvénient de la laine et qu'elle est beaucoup plus lourde que le duvet ou la fibre synthétique.

Quelle forme

Il existe plusieurs formes de sacs de couchage :

  • La couverture
  • Le sarcophage
  • Le top bag
  • Le quilt
  • Le pied d’éléphant

1. Sac de couchage couverture

Aussi appelé rectangle, le sac de couchage couverture est celui qui se rapproche le plus d'une couette.

Ce sac de couchage est de forme rectangulaire et permet une grande aisance une fois à l'intérieur. Contrairement aux autres sacs de couchage, il n'y a pas de rétrécissement au niveau des pieds occasionnant cette sensation si particulière d’être à l’étroit une fois dans le sac.

Ce type de sac, à cause de son espace libre, est le moins chaud et offre une isolation de qualité médiocre.

Le sac de couchage couverture est dédié à un usage de loisirs ou pour le camping.

2. Sac de couchage sarcophage

La forme sarcophage aussi appelée “momie” est la plus répandue et également la forme la plus chaude. Cette forme est relativement étroite et proche du corps. Cela permet de limiter les zones de vide à l’intérieur du sac, protégeant ainsi efficacement le randonneur du froid.

La présence d'une capuche permet notamment une isolation complète du corps, des pieds jusqu'à la tête.

3. Sac de couchage top bag

Le sac de couchage top bag est une enveloppe protégeant des pieds jusqu'au cou (jusqu’à la tête si dotée d’une capuche) qui a la particularité de ne pas avoir de garnissage au niveau du dos.

Ce choix de ne pas garnir le dos du randonneur vient de la constatation suivante : Lorsque l’on est couché avec un sac de couchage classique, le poids du dormeur compresse toute la partie dorsale du garnissage. Le duvet ou la fibre synthétique est ainsi complètement compressé et n’offre plus vraiment de pouvoir isolant.

Le fait de ne laisser qu’une enveloppe de tissu au niveau du dos permet ainsi un gain de poids,  une économie dans la quantité d'isolant utilisé et donc un rapport isolation/prix amélioré.

4. Sac de couchage quilt

Un quilt est un sac de couchage dans l'esprit de la forme top bag à la différence près que la partie dorsale cette fois-ci est complètement ouverte.

Le choix de laisser le dos sans isolant par de la même constatation que pour la forme top bag, mais cette fois en cherchant à optimiser encore plus le gain de poids et l’économie de matière utilisée.

L'isolation du dos sera effectuée par le matelas sur lequel le randonneur dort. Il est d'ailleurs possible de rentrer le matelas à l'intérieur du quilt pour limiter les entrées d'air.

5. Sac pied d’éléphant

Un sac de couchage pied d'éléphant est la forme la plus minimaliste possible.

Il s'agit d'un sac de couchage relativement court qui permet de se protéger des pieds jusqu'à la taille (voir jusqu’au torse).

Avec cette forme de sac de couchage le randonneur dort avec sa doudoune afin de s’isoler du froid sur le haut du corps.

Ce type de couchage permet un gain de poids conséquent et permet d’optimiser au mieux le matériel de randonnée emporté puisque la doudoune servira alors de jour comme de nuit.

Un sac pied d'éléphant convient parfaitement pour l'approche MUL (Marche Ultra Légère) dans laquelle tout l'équipement du randonneur est calculé afin de limiter au maximum le poids transporté.

Quelle taille

La taille du sac de couchage doit être choisi avec attention, sans quoi le sac perdra grandement de ses capacités thermiques.

En effet, un sac de couchage de trop grande taille aura une moins bonne capacité de restitution de la chaleur car il y aura plus d'air circulant entre le sac et le corps du randonneur. De plus une trop grande taille obligera à transporter un sac plus encombrant et plus lourd que nécessaire.

A l'inverse un sac de couchage trop petit fera que le sac sera comprimé limitant ainsi le pouvoir gonflant du garnissage.

De plus un sac trop petit ne laissera pas la possibilité de dormir avec des couches d'habits supplémentaires en cas de froid inattendu.

Pour choisir la taille qui conviendra le mieux, il faut obtenir la taille du randonneur après avoir soustrait à la longueur totale  :

  • 5 à 10 cm pour un sac de couchage de forme couverture
  • 20 à 30 cm pour un sac de couchage de forme sarcophage

Le sursac

Le sursac est un accessoire complémentaire au sac de couchage. Il reprend sa forme et vient englober totalement le sac de couchage.

Il est constitué d'un tissu synthétique très résistant, imperméable et souvent respirant.

L'utilité du sursac est de pouvoir protéger efficacement son sac de couchage de l'humidité.

De plus, cette véritable seconde couche améliore nettement l'isolation thermique. Enfin, il protège également du vent et des courants d'air pouvant s'infiltrer à l'intérieur du sac de couchage.

Le sursac est donc parfaitement adapté lorsque l'on souhaite bivouaquer et dormir à la belle étoile.


Quel duvet pour quel besoin ?

Poids et encombrement

Si l’objectif est de limiter au maximum le poids et l'encombrement, il faudra choisir tout d'abord un garnissage en duvet, qui est le plus léger et qui possède une très bonne compressibilité une fois dans sa poche de transport.

Pour les plus exigeants on pourra choisir un sac de couchage du type quilt, top bag ou pied d'éléphant.

Facilté

Pour la facilité d'utilisation, un sac de couchage en matière synthétique sera le plus adapté de par sa facilité de lavage et de séchage. Il faut veiller à choisir une technologie de fibre synthétique (Primaloft, Polarguard, Thermolite) adaptée à son besoin de chaleur ou de solidité.

Le prix

Pour la recherche de l'économie et du meilleur rapport qualité/prix/chaleur il faut se tourner  vers un sac de couchage de type sarcophage garni en matière synthétique.

Robustesse et résistance à l’humidité

Pour un sac de couchage solide et à l'épreuve de l'humidité le meilleur choix est un sac de couchage en matière synthétique.

Pour avoir le nec plus ultra

Pour avoir ce qui se fait de mieux de nos jours en terme de sac de couchage, il faut opter pour un sac garni en duvet d’oie ayant une proportion duvet-plumettes de 90/10 et un Cuin (pouvoir gonflant) la plus élevée possible (au-dessus de 800 Cuin).

Enfin, pour contrer tout problème d'humidité et pour optimiser l’isolation il faut opter pour l'achat d'un sursac imperméable et respirant de type Gore-Tex.